Parole d'Évangile : Source de vie...

Tu nous as dit, Seigneur, d’écouter ton Fils bien-aimé ; Fais-nous trouver dans ta Parole les vivres dont notre foi a besoin : Et nous aurons le regard assez pur pour discerner ta gloire.

Le secteur paroissial EuGeNi de Bordeaux propose une démarche de partage biblique en ce temps de Carême 2018.

Carême 2018

DES GROUPES DE PARTAGE D’ÉVANGILE

 

Pour mieux nous connaître

Pour inviter des personnes nouvelles

Pour mieux connaître le Seigneur Jésus...

 

Formons pendant ce carême des groupes de partage d’évangile à la maison

 

Comment ?

Sur le tableau disposé au fond de l’église, la personne qui se propose d’accueillir inscrit en haut de colonne son nom et son téléphone,

Et ceux qui veulent participer s’inscrivent en dessous avec leur n° de téléphone aussi (de 7 à 12 personnes maximum).

Les personnes qui ont formé des « équipes synodales » peuvent les prolonger en groupes de partage d’évangile.

Choisir les dates et lieux de rencontre. Les 4 semaines ‘utilisables’ vont du 25 février au 25 mars (de la 2° à la 5° semaine de carême). On peut se réunir 1 fois, 2 fois… 4fois.

 

Comment se déroule la rencontre ?

Après s’être accueillis et salués :

Une prière d’introduction

Quelqu’un lit à haute voix l’évangile du dimanche suivant. On peut garder ensuite 2 minutes de silence pour ‘intégrer’.

 

1° temps. Puis ensemble on s’efforce de répondre à une première question : « que dit le texte ? ». Quelles personnes ? Quels lieux ? Quelles actions ? Quelles paroles ? etc… On essaie de re-découvrir ce texte à frais nouveaux. Il s’agit ici d’être attentif à ce qui est réellement écrit, et non à l’idée que je m’en fais.

 

2° temps. On prend alors un temps de silence, au cours duquel chacun se pose cette question : « Que me dit ce texte ? » Qu’est-ce qui me frappe, me touche ?... Qu’est-ce que le Seigneur me dit à travers ces mots entendus ?

On peut alors faire un tour de table où chacun peut dire, s’il le souhaite, ce qui l’a touché – mais sans que d’autres fassent de commentaire. On s’écoute seulement.

 

3° temps. Un dernier temps de silence, où chacun peut formuler intérieurement : « ce que je veux dire au Seigneur, à partir de cette parole entendue ».

On conclut par une prière commune.

 

La personne qui reçoit prend la responsabilité d’animer (ou la confie à une autre) :

Respect des horaires (1h30 semble suffisant)

Respect du déroulement

Veiller à ce que chacun puisse s’exprimer ; modérer ‘gentiment’ ceux qui pourraient monopoliser la parole.

 

DES EXEMPLES DE PRIÈRES POSSIBLES :

(mais n’ayez pas peur de laisser place à la prière spontanée)

 

Pour commencer :

 

« Viens, Esprit-Saint, en nos cœurs,

Et envoie du haut du ciel un rayon de ta lumière.

Viens en nous, père des pauvres,

Viens dispensateur des dons,

Viens lumière de nos cœurs.

O lumière bienheureuse,

Viens remplir jusqu’à l’intime

Le cœur de tous tes fidèles. »

 

« Accorde-nous, Seigneur, tout au long de ce carême,

de progresser dans la connaissance de Jésus-Christ

et de nous ouvrir à sa lumière par une vie de plus en plus fidèle. »

 

« Tu nous as dit, Seigneur, d’écouter ton Fils bien-aimé ;

Fais-nous trouver dans ta Parole les vivres dont notre foi a besoin :

Et nous aurons le regard assez pur pour discerner ta gloire. »

 

 

Pour conclure :

 

« Seigneur Jésus-Christ, tu as dit à tes disciples :

‘je vous laisse la paix, je vous donne ma paix’ ;

Ne regarde pas nos péchés, mais la foi de ton Église.

Pour que ta volonté s’accomplisse,

Donne-lui toujours cette paix

Et conduis-la vers l’unité parfaite. »

 

Pour télécharger le document, cliquez ici