Travail sur le livre de James Mallon

Retrouver ici le compte-rendu de la matinée du travail sur le livre "Manuel de survie pour les paroisses"

 

MANUEL DE SURVIE POUR LES PAROISSES - JAMES MALLON

Compte-rendu de la réunion à Sainte-Eulalie le 7 janvier 2017
Animée par le Père Dagron, curé de Saint Seurin, Saint Ferdinand et Saint Bruno et Doyen de Bordeaux-centre
et le Père Monget, curé du secteur EuGeNi

• Ce livre montre une Espérance nouvelle
• Révolte contre cette désespérance qui ne parle que de l’usure, de l’habitude, de la lassitude…
• Il existe beaucoup d’autres livres sur le sujet, mais celui-ci est soutenu par ALPHA France.
• Le kérygme… - kérygmatisme - est la première annonce brute, sans explication de Jésus ; c’est la première partie d’une catéchèse : Jésus-Christ, Fils de Dieu, sauveur mort et ressuscité.
• Nous sommes disciples et donc missionnaires. Indissociables l’un de l’autre.

Expérience à Saint Seurin :

• Premier temps : la mission
À Saint Seurin, après les 10 jours de missions de porte à porte, des fruits : deux baptêmes.
Quelques rejets : mais comme le dit le père Dagron : "S’il n’y a pas d’indice du rejet c’est que l’on n’annonce pas l’Évangile."
• Deuxième temps : ancrer la mission à travers des équipes de quartier.
Des petites équipes fraternelles de quartier ont été créé sur invitation : une personne invite au moins 6 autres à venir faire une soirée de 2 heures / mois avec elle. La trame de ces rencontres est donnée par le curé. Une fois que le groupe arrive à 15 personnes, il se scinde en deux.
Ils ont continuellement un parcours Alpha en route, pour que les personnes qui s’intéressent à Jésus puissent le découvrir.
La difficulté est d’avoir une vision ! Pour l’instant le père Dagron reconnaît que cette vision n’est pas encore bien claire.

 

Constat entre nous

• Une idée « laïcarde » interdit à un chrétien de parler de Dieu à quelqu’un qui ne l’a pas demandé explicitement. Du coup on ne sait plus parler de Dieu, de Jésus.
• Pour apprendre à parler de Jésus aux non-pratiquants, il faut s’entraîner en parlant de notre relation, notre foi avec Lui, entre nous. Tout le monde a le droit à la Vérité.
• Notre mentalité de modestie nous tue. On se croit incapable.
• En France, on est pleins de rationalisme. On veut raisonner sur tout et comprendre tout. Mais on est pudique, on a peur des émotions. Les médias ne s’en privent pourtant pas et utilisent l’émotion pour tout sauf pour ce qui est vrai. Inaccessibilité : Pudeur, réserve, on se méfie de l’émotionnel. On est plus à l’aise quand c’est rationnel. Le kérygme est une violence face à la raison.
• Quel est le sens de notre baptême : Prêtre-Prophète et Roi ?
• Ne serions-nous pas atteints de ce virus qui étouffe la Parole ? Il y a-t-il d’autres virus ?

 

À quelles questions ce livre nous renvoie-t-il ?

• Titre original du livre de Mallon : "Divine renovation : from a maintenance to a missional parish"
• Il faut arrêter les replâtrages qui épuisent et choisir ensemble ce que l’on remet en route, un dispositif. Il faut passer de la dynamique de la maintenance à la dynamique missionnaire.
• Il faut se donner une vision et ensuite se demander ce que l’on peut mettre en œuvre pour.
• Le livre parle du « bébé spirituel » qui suce son pouce et attend. Comment mûrir le message que nous avons reçu ? Comment être adulte dans sa foi !
• Il faut avant tout se convertir soi-même. Comme on fait avec les catéchumènes adultes, il faut procéder dans l’ordre suivant :
- D’abord, créer des liens humains et un sens d’appartenance.
- Ensuite, les aider à faire l’expérience de Jésus et grandir et mûrir dans la foi.
- Ensuite les aider à mettre leur vie, peu en peu, en ordre selon les enseignements de Jésus.
• On parle souvent de : "Foi", puis "Éthique", et enfin "Appartenance". Mallon propose un autre ordre car les sensibilités ont changé :"Appartenance", puis "Foi", et enfin "Éthique".

Autrement dit, dans notre Église, de manière classique, on pense à la progression suivante :
1/ Il faut d’abord avoir la foi (Foi)
2/ puis convertir son comportement, le mettre en accord avec la foi (Éthique)
3/ puis appartenir à une communauté chrétienne et y être actif (Appartenance)
Mallon indique que c’est l’inverse dans la sensibilité "post-moderne"
1/ Il y a d’abord une recherche d’appartenance, se sentir accueilli dans un groupe, une communauté (Appartenance)
2/ Alors s’ouvre la possibilité de découvrir peu à peu le contenu de la foi (Foi)
3/ puis la mise en pratique, dans la conversion du comportement (Éthique)
Cela semble confirmé par l’expérience du catéchuménat (adultes demandant le baptême) :
D’abord, créer des liens humains et un sens d’appartenance. Ensuite, les aider à faire l’expérience de Jésus et grandir et mûrir dans la foi.Ensuite les aider à mettre leur vie, peu en peu, en ordre selon les enseignements de Jésus.

 

Approfondir à partir du livre les termes de « pélagianisme » et de cléricalisme »

Points importants : les 10 valeurs à partie de la page 111 et les pages sur la pastorale des sacrements.( ne fait l’unanimité dans notre assemblée sur cette approche).

 

Notion très importante du CHEF DE LA MAISONNÉE

C’est celui qui fait bosser ! Il faut qu’il ait une vision claire de la direction que prendra sa paroisse.

Qu’entend-on par paroisse ?

C’est la maisonnée mais c’est aussi la maison de transit pour les étrangers où ils vont trouver ce dont ils ont besoin..

 

La notion de paroisse dans le nord américain est plutôt une sorte d’association à laquelle on adhère, où l’on s’inscrit, où l’on doit être actif et l’on finance.

 

Ce livre est à prendre comme un processus qui évite les replâtrages et à prendre également avec notre culture qui est différente.

Il nous faut promouvoir le livre et en parler largement autour de nous.

Décision :

• Prendre une journée :

- pour faire l’inventaire de ce qui existe dans nos paroisses, pour parler du Christ entre nous. C’est le Christ qui met en mouvement.

- pour se demander : Qu’est-ce que le Christ est pour moi ?

- de quoi est-ce que je veux témoigner ?

- y-a-t-il de la correspondance entre ce que je veux, ce que je vis et ce que je fais ?

Cette journée aura lieu à Beaulieu : Samedi 18 mars 2017 de 9h à 17h (apporter son pique-nique)

 

Questions en attente :

Mallon évoque les outils de notre temps pour mieux se connaître ; outil de sondage, d’analyse, de diagnostic établit selon des critères qui ont fait leur preuve.

Avons-nous la connaissance de tels outils en France ?

Faut-il avoir recours à ces outils ?

Comment poser un diagnostic ?

 

Pour aller plus loin :

 

Lien vers une interview du Père Mallon par KTO (26 minutes)

http://www.ktotv.com/video/00101270/pere-james-mallon-mode-d-emploi-pour-conversion-pastorale