Rencontre : Introduction au temps de l'Avent

Avec le Père Didier Monget, curé du secteur.

Les rencontres ont eu lieu le mardi 14 novembre 2017 à 14 h (Saint Nicolas) et à 19 h 30 (Sainte Geneviève).

Retrouver ci-dessous la première partie de l'intervention

(Pour télécharger l'intégralité du texte, cliquez sur l'encadré ci-contre)

1/ Description

 

Le mot « Avent » du latin Adventus désigne d’abord la venue d’un grand personnage, donc pour les chrétiens la venue du Christ. C’est autour du IV° et du V° siècles qu’on a éprouvé le besoin d’un temps de préparation à cette venue, analogue au temps du carême, qui nous prépare à Pâques.

 

Quelle venue ? - Il y en a deux :

 

• Sa venue dans l’histoire, à Bethléem : c’est ce que l’on fête à Noël

 

• Et sa venue à la fin des temps, dans la gloire, qu’on appelle aussi avec le mot grec : parousie.

Lisons l’oraison du 1° dimanche de l’Avent :

 

"Donne à tes fidèles, Dieu tout-puissant, d’aller avec courage sur les chemins de la justice à la rencontre du Seigneur, pour qu’ils soient appelés, lors du Jugement, à entrer en possession du Royaume des cieux."

 

Il n’est pas question, en cette ouverture de l’Avent, de la fête de Noël ; notre attention spirituelle est orientée vers la fin des temps, vers la rencontre ultime avec le Seigneur. C’est ce qu’on appelle « la dimension eschatologique »  de la foi chrétienne = cette attente tournée vers la fin des temps.

 

Il y a donc deux dimensions spirituelles dans le temps de l’Avent : d’abord, se préparer à la rencontre ultime avec le Seigneur – et aussi, se préparer à fêter Noël.

 

Deux étapes marquent donc le temps de l’Avent :

 

- Du 1° dimanche au 16 décembre : la liturgie est tournée vers le retour du Seigneur, c’est la dimension ‘eschatologique’ qui est déployée.

 

- Du 17 au 24 décembre (la dernière semaine) c’est essentiellement la préparation à la Nativité ; la Vierge Marie y tient une grande place (le temps de l’Avent et de Noël, jusqu’au 2 février, est le temps marial par excellence).

 

Les deux préfaces du temps de l’Avent recouvrent précisément ces deux périodes, et en donnent la signification :

 

1° préface : « il est déjà venu… ; il viendra de nouveau, revêtu de sa gloire… »

 

2° préface : « celui que la Vierge attendait avec amour… C’est lui qui nous donne la joie d’entrer déjà dans le mystère de Noël.. » (voir en annexe)

 

Deux venues – et même trois ! selon St Bernard. (texte en annexe)

 

[...]